Mieux se comprendre avec RAIN : Reconnaître Accueillir Investiguer Nourrir

RAIN est un exercice puissant et profond que je fais lorsque je vis un moment difficile, éprouvant et que j’ai besoin de clarifier ce que j’éprouve pour prendre soin de moi & transformer ce qui me bloque.

Je l’ai découvert avec Jack Kornfield, il y a 12 ans à la lecture de son livre inspirant & profond : A Wise Heart et au travers du travail de Tara Brach.

En faisant cette pratique régulièrement mon cheminement s’éclaircit, confusion & schémas automatiques apparaissent plus clairement ainsi que de nouvelles possibilités.

Plus d’espace pour être pleinement moi-même.

Mise en pratique de RAIN 

R – Recognize – Reconnaître : ce qui se passe à l’intérieur de moi. Je marque un temps d’arrêt. Je laisse faire le processus, sans chercher à contrôler, accepter ou transformer. Je m’ouvre dans un attitude curieuse & non-jugeante.

A – Allow – Autoriser – Accueillir : ce qui est là. En portant l’attention à la respiration, en inspirant et expirant profondément, en laissant émerger ce qui est là, sans chercher à trouver une solution ou à résoudre un problème même si je n’aime pas ou je n’ai pas envie de ressentir ce que je ressens à ce moment précis.

Accueillir : En me permettant d’être présent(e) à ce qui s’exprime avec une attitude non-jugeante, j’approfondis mon attention, j’écoute afin de pouvoir mieux percevoir : pensées, émotions, sensations corporelles et passer à l’étape suivante :

I – Investigate – Investiguer : ce que j’ai ressenti . Avec une curiosité bienveillante, je peux diriger mon attention vers mes sensations d’anxiété par exemple. En écoutant tout d’abord l’expression dans le corps : rigidité peut être dans certaines zones, pression autour de mon cœur, crispation du visage …

Ensuite j’investigue les pensées, liées à la situation, à mon ressenti ainsi que les émotions associées (article pour mieux comprendre les émotions) .

En explorant chaque émotion, et en les nommant.

Les nommer me permet d’en prendre conscience et de démêler toutes les pensées, émotions et sensations qui sont mélangées.  Si cette investigation est confrontante ou amène beau. Enfin,

N Nuture – Nourrir & ne pas m’identifier à mon ressenti.

Je ne suis pas ce que je ressens. Les émotions, les pensées, sont fluctuantes, impermanentes. Et m’y limiter, m’identifier à une pensée, une émotion, une sensation, m’empêche de voir toute la personne que je suis. Toute la potentialité.

Et pour finir, de quoi ai-je le plus besoin maintenant ?

Prendre soin de soi et une étape clé pour détricoter les schémas limitants. Pour cela, je me parle comme je le ferai enversun être aimé, avec des mots bienveillants, réconfortants et emplis de gentillesse. En prenant quelques respirations profondes, je détends ma posture, et je réponds à mon besoin … avant de reprendre mes occupations.